Occitan : sortie à la manade Arlatenco (mai 2017)

 Vendredi 19 mai 2017, les élèves occitanistes de Vauvert ont partagé une journée à la Manade Arlantenco.

 

Les 143 élèves étudiant l’occitan au collège La Vallée Verte, travaillent, sous forme d’exposés et guidés par leurs professeurs Anaïs Albert et Sandrine Pattus, sur la bouvine et la Camargue. Un domaine qui regorge de mots et d’expressions occitans.

Chaque année, une sortie dans une manade est organisée pour l’ensemble des élèves concernés. Pour 2016-2017, les collégiens se sont rendus à la Manade Arlatenco, à Aimargues.

Sur place, les élèves se sont rassemblés sous la làupio et Nathan et sa sœur Sarah ont expliqué l’origine de leur manade, la tenue de gardian, leur garrot, etc.

A l’extérieur, les deux gardianous leur ont montré comment harnacher un cheval Camargue. Puis, place à la ferrade d’anoubles. Les attrapaïres ont été sollicités pour aider les gardians. Les élèves ont ainsi appris la nécessité du marquage et les contraintes sanitaires imposées aux éleveurs.

Tous les élèves - bien installés sur les remorques agricoles-  se sont ensuite rendus en pays pour assister à une démonstration de tri. Ce sont eux qui désignaient les biòus à trier.

Après la pause repas, une jeune arlésienne a apporté un mannequin qu’elle a habillé de la tenue traditionnelle de l’arlésienne. Elle a expliqué la coiffe et répondu aux nombreuses questions. Pendant ce temps, un maréchal-ferrant leur montrait comment ferrer un cheval.

Pour terminer la journée, tous les élèves se sont installés autour du bouvau pour assister à une démonstration de saut de cheval à taureau. Puis les razeteurs en herbe ont pu se mesurer à une vache et à un anouble.

Le maître-mot de la journée aura été le « respect » : respect de la bête et de l’Autre qui est libre d’aimer (ou pas) ces traditions. C’est grâce à des journées de ce type que les traditions peuvent être mieux connues et transmises.

Cette sortie a pu se dérouler grâce au soutien du collège, du FSE, de l’association « Zo Petaçon » (qui est aidée par la Région), de Mmes Alcalde, Barrau et Marin (professeurs au collège) et de quatre parents accompagnateurs.